les Couples Imaginaires


Les Couples Imaginaires

Afin de susciter une empathie aussi immédiate que productive, une cause s’appuie le plus souvent sur des « porte-parole » connus et aimés du public. Non contents d’adhérer à son propos, ils acceptent gracieusement que leur image, leur popularité et leur charisme servent de symbole, de moteur et de modèle afin de sensibiliser le plus grand nombre. Dans cette optique, RegARTS a ainsi obtenu la participation enthousiaste et concernée de plusieurs dizaines de personnalités de tous horizons qui ont toutes accepté de fusionner leurs différences pour former des « Couples Imaginaires » devant l’objectif d’Olivier Ciappa. Il en résulte des photos vibrantes d’amour, de tendresse, de sincérité et de complicité où le souci de réalisme fusionne lui aussi avec une intention artistique affirmée. Acteurs, chanteurs, athlètes, écrivains, politiques des deux sexes et de toutes générations… Tous ont mis leur célébrité au service des valeurs défendues par RegARTS. Un engagement viscéral, instantané, inconditionnel, qui donne de l’amour la plus sereine, généreuse et universelle des images.

Atelier
Atelier

Les Couples de la République

Parallèlement aux tandems de stars, RegARTS a pris l’initiative de prolonger l’impact de ces photos en demandant à de vrais couples, mixtes aussi bien qu’homosexuels, ainsi qu’à d’authentiques familles françaises, d’offrir et de partager les magnifiques vibrations des liens qui les unissent. Compagnons valides ou handicapés, foyers monoparentaux, hommes, femmes, enfants et adolescents de toutes couleurs et de toutes religions, jeunes et moins jeunes confondus, offrent ainsi le miroir d’une République apaisée où l’amour est le même pour tout le monde. Un miroir où chacun d’entre nous peut se reconnaître. Des « anonymes » dont le reflet nous renvoie à notre propre expérience de la vie.

Homophobie

Symptôme majeur du refus, du mépris, voire de la haine de l’autre en raison de ce qu’il est par nature, et non de ce qu’il pense ou fait, l’homophobie est une forme de racisme contre laquelle on ne s’élèvera jamais assez. Voilà pourquoi, à travers une soixantaine de photographies, Olivier Ciappa a, selon ses propres mots, « voulu confronter le regard du public à la douceur et à la simplicité de ce qui est avant tout l’expression d’un sentiment afin de remplacer les préjugés par la beauté, avec comme unique objectif de ne garder que l’essentiel : l’amour, rien que l’amour ».

Atelier

Format de l’exposition

L’exposition est donc composée d’une soixantaine de photos. Pour les institutions, établissements publics, collèges, lycées, universités, entreprises ou structures privées qui souhaitent l’accueillir, des bâches de 2,4 x 1,6 m ont été imprimées et sont d’ores et déjà à disposition. Pour des tailles plus grandes ou plus petites, qu’il s’agisse de cubes ou de bâches hautes de plusieurs mètres, elles peuvent être réimprimées sur demande afin de s’adapter à la configuration du lieu qui en fera la demande.

Atelier
Atelier
Atelier
Atelier
Atelier
Atelier
Atelier
Atelier


Olivier Ciappa


Vernissage. Discours de la Maire de Paris Anne Hidalgo.
Vernissage. Discours d’Olivier Ciappa
Vernissage. Discours du Maire du 3e arrondissement Pierre Aidenbaum
Vernissage. Discours de Marianne James
Vernissage Mairie du 12e
Atelier Olivier Ciappa. Comment les photos sont travaillées